Messe et galette à Le Favril

messe des familles à Le Favril suivie du partage de la galette

 

 

Samedi 12 janvier, les paroissiens, parents et enfants catéchisés, ont participé à la messe dominicale célébrée par l'abbé Jean-Marie Telle, à Le Favril, avec la participation du diacre Didier Carlier et de quatre servants d'autel. Cette messe, préparée par les catéchistes se voulait être l'étape 2 du chemin vers l'Eucharistie et l'étape 2 vers le baptême de deux jeunes garçons.

La crèche au pied de l'autel, des bouquets de fleurs, une église bien chauffée et parfaitement éclairée comme le fit remarquer le père Jean-Marie, toutes les conditions étaient réunies pour une belle cérémonie.

 

Au début de la célébration, l'abbé appela successivement André et Nohlan qu'accompagnaient leurs mamans respectives pour qu'ils manifestent, publiquement, leur désir de continuer à cheminer vers le sacrement du baptême. Ce fut l'occasion de leur remettre le nouveau testament.

Comme il est d'usage lors des messes des familles on confia aux enfants la prière pénitentielle puis la prière universelle. Ils s'appliquèrent, aidés par Stéphanie, l'animatrice de la soirée, qui les mit à l'aise, face au micro.

Lors de son homélie l'abbé Jean-Marie expliqua aux enfants que «  Dieu nous envoyait souvent du « courrier » mais que nous n'en tenions pas souvent compte et le jetions à la poubelle. » Puis il s'appliqua à rappeler Noël : la naissance de Jésus, puis l'Epiphanie avec l'arrivée des mages représentant tous les peuples de la terre, le baptême de Jésus par son cousin Jean-Baptiste etc.. » « Et vous, vous souvenez-vous de la date à laquelle vous avez été baptisés ? Grand silence ! « Vous demanderez à vos parents.» Il insista aussi sur l'amour des parents, des grands- parents, oncles et tantes, de la famille, sur l'amour que Dieu nous donne et sur l'amour que nous devons donner à ceux qui nous entourent «  aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés »

Une belle leçon de catéchèse donnée avec beaucoup de patience, conviction et affection pour les plus jeunes, eux-mêmes très attentifs à ce qui se disait.

Animée par la chorale de la paroisse placée sous la direction de Pascale, la messe s'acheva par un chant enlevé, « gestué » par une fillette particulièrement motivée qui connaissait par cœur la chorégraphie, incitant ainsi les autres enfants à la copier.

Malgré la nuit et le mauvais temps, chacun prit le temps d'aller goûter la galette et les boissons proposées par quelques bénévoles de Le Favril et de Fontaine-au-Bois, installés au fond de l'église où une table avait été dressée. Nombreux furent ceux qui s'attardèrent à discuter les uns avec les autres. Il est vrai que nous étions encore en début d'année et que l'occasion était belle de se présenter les vœux !

 

JFD

 

Article publié par PAROISSE ST ROCH • Publié le Dimanche 13 janvier 2019 • 197 visites

keyboard_arrow_up