Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Actualités

Notre Dame des Sept Douleurs

Messe au pied de la chapelle N.D. des Sept Douleurs à Le Favril dans le cadre de la route mariale.


le Mardi 30 mai 2017

Notre Dame des Sept Douleurs

 

 

Située rue de Landrecies au Favril, à l'entrée de la commune, la chapelle Notre Dame des Affligés ou encore des Sept douleurs dresse sa structure de brique le long de la route, depuis plus de 3 siècles !

 

Si nous avons évoqué N.D. Des Affligés lors d'une messe célébrée récemment à la Basse Maroilles, nous n'avions pas eu l'occasion de parler de N.D. Des Sept douleurs. Ce titre aurait été donné à la Vierge Marie à la suite des Douleurs qu'elle aurait éprouvées par :

  • La prophétie de Syméon sur l'Enfant Jésus

  • La fuite de la Sainte Famille en Egypte

  • La disparition de Jésus pendant trois jours au temple

  • La rencontre de Marie et de Jésus sur la « via crucis » (Jésus est conduit sur le Golgotha pour y être crucifié)

  • Marie contemplant la souffrance et la mort de Jésus sur la croix

  • Marie accueillant son fils mort lors de la Descente de croix

  • Marie abandonne le corps de son fils lors de la mise au tombeau.

     

 

Marie, habituée à souffrir, a dû pleurer encore un peu plus quand on connaît l'histoire de la petite bâtisse, pourtant érigée en son honneur.

 

C'est en 1704 que les frères et sœurs Manesse, anciens meuniers, avaient fait construire la chapelle, à proximité d'un moulin à vent dont ils étaient propriétaires.

Un différend devait naître entre eux et le curé du Favril, l'abbé Jacques Meurant.

En effet, en bons commerçants qu'ils étaient les Manesse auraient voulu récolter le fruit des oboles offertes par les pèlerins venus prier la Vierge. De son côté l'abbé aurait trouvé plus naturel que ce soit la paroisse qui en bénéficie.

Devant l'intransigeance des Manesse, sûrs de leur bon droit, le prêtre échafauda un projet d'excommunication contre les meuniers. Mais l'Evêque, conscient que cette affaire prenait des proportions démesurées régla le problème en éloignant le père Meurant de sa paroisse durant quatre ans.

Nul ne sait comment se régla ce conflit mais on peut imaginer que le décès des uns ou des autres y mit fin. (récit relaté par Mr. R. Brunelet et gravé sur un support placé à la droite de la chapelle)

 

C'est en ce lieu que fut célébrée l'avant dernière messe de la route mariale, mardi 30 mai, par l'abbé Lin Mahantana. Après l'office, la vingtaine de pèlerins se retrouvèrent chez Mme Jacqueline Presse pour un temps de convivialité.

Merci à elle pour son sens de l'accueil, sa gentillesse, sa générosité et le soin apporté à l'entretien de cette belle chapelle.

 

Pierre Péchiné

 

 

 

 

Article publié par PAROISSE ST ROCH • Publié Mercredi 31 mai 2017 - 10h00 • 111 visites

Actualités de l'Eglise

Commentaires du dimanche 27 août
27 août 2017, 21e dimanche du Temps Ordinaire, commentaires des lectures bibliques, Marie-Noëlle...

Homélie du dimanche 27 août
21éme dimanche du Temps Ordinaire

Méditation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes
Médiation du Pape Jean-Paul II lors de la veillée baptismale avec les jeunes.

Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre
Discours de Monsieur Lionel Jospin, Premier Ministre.

JMJ 1997 : présentation des Journées mondiales de la Jeunesse, par Mgr Dubost.
JMJ 1997 : Discours d'introduction de Monseigneur Michel Dubost, alors évêque aux Armées.

Haut de page