Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Actualités

St Roch a fêté sainte Cécile et sainte Barbe à Maroilles, Landrecies et Bousies

Célébrations de sainte Cécile et sainte Barbe dans trois" clochers"

Sainte Cécile et sainte Barbe mises à l'honneur dans notre paroisse

Sainte Cécile, mais aussi Sainte Barbe

mises à l'honneur dans notre paroisse

 

 

 

 

Les festivités de fin d'année commencent toujours par les manifestations autour de la sainte patronne des musiciens à Maroilles, puis à Bousies et Landrecies. Dans ce dernier « clocher » sainte Barbe, protectrice des hommes du feu, est également fêtée au cours d'une cérémonie commune.

 

Comme nous le rappelle si bien Michel Coulon, sainte Cécile, issue d'une famille noble de Rome a été baptisée fort jeune et a fait vœu de chasteté pour honorer Dieu. Elle n'échappera pas au mariage, convaincra son époux de respecter son choix, ce qu'il fera, bien qu'il ne soit pas chrétien. Impressionné par la détermination de sa jeune épouse il se convertira, bientôt imité par son frère Tiburce. Tous trois seront exécutés pour n'avoir pas voulu renier leur foi et Sainte Cécile mourra après avoir subi d'atroces supplices.

Quant à sainte Barbe sa vie ne fut pas plus enviable. Alors jeune fille, s'étant convertie à la foi chrétienne, elle refusa d'épouser l'homme que lui avait choisi son père. Elle fut enfermée puis soumise, elle aussi à d'ignobles traitement et enfin décapitée par son géniteur. Ce dernier fut puni par le Ciel qui le foudroya.

Ces deux saintes naquirent dans les premiers siècles de l'ère chrétienne.

 

Le 19 novembre en l'église saint Humbert de Maroilles l'abbé Nonque accueillit l'harmonie municipale dirigée par Mr Noël Dellaux et la chorale « Viva Voce » placée sous la direction de Mr Jean-Noël Vilbas. Au cours de la messe, l'harmonie interpréta avec talent plusieurs morceaux, en alternance avec « Viva Voce » qui avait choisi la « Messe aux sept chapelles » de Gounod. Notons la prestation de Mr Savaryn qui chanta, en soliste, « Halleluyah » de L. Cohen.

Le samedi suivant, c'est l'harmonie municipale de Landrecies, placée sous la direction de Mme S. Lamarre et le corps des sapeurs-pompiers de Landrecies, dirigé par l'adjudant-chef Roger qui fêtèrent leurs protectrices respectives au cours d'une messe célébrée par l'abbé Lin Mahantana, curé de saint Roch.

A la tribune, la chorale « Viva Voce » de Maroilles reprit l'interprétation de cette très belle messe dite « Aux sept chapelles » de Gounod avec beaucoup de talent tandis que Jean-Baptiste Vilbas était aux grandes orgues.

Avant le morceau final, Mr Didier Leblond, maire de Landrecies, prit la parole pour remercier musiciens et hommes du feu en ces termes « ….les uns sont des facilitateurs de vie, les autres des adoucisseurs de tensions.... Musiciens et sapeurs-pompiers sont indispensables et complémentaires.... »

 

Le même jour à la même heure une messe était célébrée dans l'église de Bousies par l'abbé Michel Corduant qui accueillait l'harmonie municipale placée sous la direction de son nouveau chef, Mr. F. Régnaut et de son nouveau président, Mr. R. Guérite. Ce fut l'occasion de vivre une messe autrement, plus festive, qui n'aurait sans doute pas déplu à saint Augustin (« le vrai musicien est celui qui accorde son âme vers Dieu »)

 

 

Article publié par PAROISSE ST ROCH • Publié Mardi 29 novembre 2016 - 15h45 • 433 visites

Haut de page