Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Actualités

Sur les chemins de Compostelle

Alors qu'une exposition sur les chemins de Compostelle était présentée, ce 18 octobre, par le Syndicat d'initiative de Landrecies, 26 lycéens Bruxellois et quatre de leurs enseignants, en marche vers Compostelle, faisaient halte dans la commune.

le Mercredi 18 oct 2017

 

 

 

Depuis toujours des pèlerins, ou simplement des marcheurs quittent leur région, leur pays pour se rendre à Saint Jacques de Compostelle, en Espagne, sur le tombeau supposé de l'apôtre Jacques.

Ceux qui viennent de l'extrême Nord, voire des Pays-Bas ou de la Belgique empruntent l'un des itinéraires qui convergent vers Landrecies et en font un passage obligé.

Le 18 octobre, le syndicat d'initiative de Landrecies, conjointement avec celui d'Aulnoye-Aymeries, exposait une carte de la région matérialisant les dits chemins. Tout autour, sur plusieurs panneaux étaient exposées de très belles photos où l'on pouvait reconnaître Aymeries, Berlaimont, Landrecies, Mecquignies, etc à travers des vues d' églises, pont, canaux ou encore paysages champêtres. Parmi tous ces clichés il fallait en identifier dix pour tenter de gagner la splendide corbeille de produits régionaux mise en jeu.

Coïncidence heureuse confirmant ce qui avait été dit le matin même, puisque 26 lycéens, garçons et filles, de 17 à 19 ans, élèves de l'institution de l'Assomption de Bruxelles, encadrés par quatre enseignants, se sont arrêtés, en fin d'après-midi, à Landrecies après 25 km parcourus à pied en direction de Compostelle.

C'est une habitude prise depuis plusieurs années, nous a dit la responsable, que de faire connaître aux jeunes de terminale ce qu'est le pèlerinage, ce qu'il peut apporter personnellement à celui qui le pratique. C'est aussi une occasion d'abandonner pour quelques jours le téléphone portable et l'ordinateur pour se tourner davantage sur soi et vers les autres, apprendre mutuellement à mieux se connaître, oser parler de ses préjugés et autres questions existentielles. Egalement une manière de se confronter à un monde où le confort est volontairement réduit à sa plus simple expression.

Accueillis vers 17h à la maison paroissiale par Monique, Maïté et Pierre, les marcheurs, en provenance d'Aulnoye-Aymeries, ont passé la nuit dans leurs duvets, dans des conditions spartiates et ont repris la route pour le Cateau le 19 octobre. Leur retour à Bruxelles est prévu le 20 octobre.

Nous ne doutons pas qu'ils garderont un bon souvenir de leur passage chez nous où les attendaient boissons mais aussi pâtisseries réalisées par quelques bénévoles.

Le départ pour la prochaine étape fut précédé d'une photo de groupe prise dans la cour de la maison paroissiale.

Pierre Péchiné

 

Article publié par PAROISSE ST ROCH • Publié Jeudi 19 octobre 2017 - 13h49 • 140 visites

Haut de page