Saint Roch, patron de la paroisse

Célébration d'une messe dans la chapelle St Roch à Landrecies. Occasion de rappeler la pandémie que le saint connut en son temps.

Lors de la mise en place des paroisses nouvelles, nous avons choisi de confier la nôtre à un saint méridional : Roch.

Natif de Montpellier où il vit le jour vers 1350, il était le fils d'un couple aisé mais âgé. Orphelin à 20 ans, il décida de vendre ses biens, de devenir un pauvre comme l'avait fait Saint François d'Assises et marcha vers Rome.

Nous étions au Moyen-Age, époque troublée où sévissait la peste noire devenue pandémie en Europe (1). La médecine se montrait impuissante devant cette épouvantable maladie qui touchait toutes les couches de la population. Ce furent environ 25 millions de personnes qui, en Occident, en périrent.

Saint Roch, qui a acquis des rudiments de chirurgie à la faculté de médecine de Montpellier, ouvre les abcès (bubons) à la lancette, essuie et nettoie les plaies et sauve ainsi de nombreux malades. Lui-même sera atteint de la peste noire mais en guérira.

Comme l'expliqua Mme Monique Van Moerbeke en tout début de célébration : «... pour moi, une pandémie ne pouvait plus réapparaître avec les progrès de la médecine, sauf peut être le jour de la fin du monde. » Et pourtant, une nouvelle pandémie s'appelle aujourd'hui la « Covid 19 ».

Après le rappel de cet épisode de la vie du Saint, une messe organisée dans la chapelle St Roch, faubourg de France à Landrecies, réunit, le 21 août, une petite assemblée parmi laquelle plusieurs personnes du quartier.

Avant un chant à la Vierge, c'est par la lecture d'une prière que les personnes présentes ont demandé à leur Saint patron sa protection : « ..ami des plus pauvres, St Roch veillez sur nous ! Ami des malades, Saint Roch, secourez-nous ! Amis des pèlerins, St Roch, protégez-nous ! »

 

 

(1) propagation mondiale d'une nouvelle maladie

 

M.V.M.-P.P.

Article publié par PAROISSE ST ROCH • Publié le Samedi 22 août 2020 • 236 visites

keyboard_arrow_up