Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Actualités

Une veillée de louange malgache

A l'occasion des 25 ans de sacerdoce de l'abbé Lin Mahantana, curé de la paroisse saint Roch en Mormal, une soirée de louange a été proposée par la communauté malgache du diocèse de Cambrai et animée par une chorale malgache de Marseille.

le Samedi 12 août 2017 à 19h 30

Une veillée de louange malgache

 

 

 

A l'occasion des 25 ans de sacerdoce de l'abbé Lin Mahantana, curé de la paroisse Saint Roch en Mormal, la communauté malgache du diocèse de Cambrai dont le prêtre est l'aumônier, avait organisé une veillée de louange dans l'église Saint Pierre-Saint Paul de Landrecies.

Samedi 12 août, à 19 h 30, les paroissiens se pressaient, nombreux, sur les bancs de l'église, ainsi que beaucoup de Malgaches venus des quatre coins de France : Toulon, Marseille, Evreux, Paris, Lille...

 

C'est une chorale « familiale » arrivée le jour même de Marseille qui prit en charge ces deux heures de chants au Seigneur. Hommes, femmes, adolescentes et petits enfants, tout le monde chantait accompagné par un synthé, des guitares, un djembe, des percussions et un curieux instrument de musique traditionnel taillé dans un bambou dont le son rappelle celui de la harpe : le valiha.

 

Tout au long de la soirée, les chants se sont succédé ; des mélodies très agréables à nos oreilles d'européens, faciles à retenir, mais dont les textes, en malgache, ne nous étaient pas compréhensibles. Tour à tour ce fut la chorale tout entière qui chanta, à d'autres moments ce ne furent que les hommes ou encore trois adolescentes.

 

A deux reprises, et notamment lors du chant final, le Dr Séhéno, médecin à Prisches, invita tous les Malgaches présents à rejoindre la chorale pour un chant commun que tous connaissaient.

Balancement des corps ou encore claquement des mains accompagnèrent certaines interprétations dont deux le furent en français.

 

Ce fut un agréable moment que cette découverte d'une autre façon de prier le Seigneur dans un pays où les grandes assemblées et le chant prennent une place toute particulière lors des offices religieux.

Merci à tous, Malgaches de France, qui avez parcouru tant de kilomètres pour venir honorer notre abbé, manifestement très heureux de votre présence et de cette initiative.

 

Pierre Péchiné

Article publié par PAROISSE ST ROCH • Publié Dimanche 13 août 2017 • 211 visites

Haut de page