Belle nuit, douce nuit....

Veillée de Noël à Landrecies avec la participation des enfants du "KT"

 

 

Tandis qu'un chant de paix (« Vienne la Colombe ») s'élève dans l'église de Landrecies et que s'avancent en procession l'abbé Jean, le diacre Didier Carlier, les servants d'autel et les enfants qui vont participer à la crèche vivante, la veillée de Noël débute en ce début de soirée du 24 décembre....

 

L'évangile, mimé par des jeunes qui avaient pris place au pied de l'autel, fut suivi par la lecture, à plusieurs voix, du conte dit « des quatre bougies » avec la participation d'adultes et de plusieurs enfants. Un très joli message qui s'achevait par ces mots: « que l'Espérance ne s'éteigne jamais en nos cœurs. Que chacun de nous soit l'outil nécessaire pour maintenir éveillé l'Espérance, la Foi, la Paix et l'Amour ! »

La célébration prit fin par l'interprétation de l'incontournable « Il est né le divin Enfant » tandis que Marie et Joseph, portant l'Enfant Jésus, se rendaient vers la crèche installée au fond de l'église, accompagnés par de nombreux servants d'autel, les anges, les bergers etc. Une très belle crèche, décorée de branches de sapin, de lierre, de lumières, impressionnante tant par sa taille que par celle des personnages qui la meublent. Tous les ans c'est dans la discrétion qu'elle est installée par quelques paroissiens fidèles au rendez-vous de l'Avent.

Cette année, la veillée de Noël fut placée, en quelque sorte, sous le signe de l'unité et de la complémentarité puisque guitare et synthé accompagnèrent, à tour de rôle, une chorale « mixte » composée de chanteurs de Bousies et de Landrecies unis dans une belle complicité. Le programme choisi fut, lui aussi, adapté à toutes les générations, mêlant chants traditionnels et mélodies plus actuelles.

La satisfaction d'avoir fêté l'anniversaire de la venue au monde du Sauveur, d'avoir vécu une très belle messe, pouvait se lire sur les visages des très nombreux participants à cette veillée tandis que l'église se vidait.

Au cours de cet office nous avons eu une pensée pour tous ceux qui n'ont pu se déplacer : malades, handicapés, isolés pour que de là où ils se trouvaient ils aient été réconfortés par cette certitude : « Nous ne sommes pas seuls, nous sommes de la grande famille des chrétiens et Jésus est avec nous. »

Merci, une fois encore, à tous ceux qui ont donné le meilleur d'eux-même pour faire de cette soirée familiale un moment priant et apaisé.

 

JFD

Article publié par PAROISSE ST ROCH • Publié Mardi 25 décembre 2018 • 114 visites

keyboard_arrow_up