célébrée sur l'acier !

A Landrecies, la messe dominicale s'est déplacée sur le manège d'autos-scooters

 

 

La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé et se sont abattus sur cette maison ; la maison ne s’est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc. (Matthieu 7 ; 21-29)

Dimanche 28 juillet, selon ce qui est devenu une tradition, ce n'est pas sur le roc que la messe a été célébrée mais sur l'acier, un matériau tout aussi solide que la pierre : celui de la plate-forme du manège d'autos-scooters de la famille Loiselle, installé pour quelques jours à Landrecies à l'occasion de la ducasse.

 

Un plancher de métal qui a accueilli l'abbé Jean-Marie Telle, le diacre Didier Carlier, l'assemblée des paroissiens venus de St Roch ou d'ailleurs et enfin des forains.

Pour inhabituel qu'il soit, ce lieu attire chaque année une cinquantaine de personnes qui ont pris l'habitude de vivre cette messe estivale hors des murs de l'église pour porter le message de la Bonne Nouvelle au centre de la cité, en un lieu dépourvu de murs, laissant une totale liberté aux paroles et aux chants afin qu'ils aillent « se poser » où ils veulent. Image symbolique d'une Eglise qui se veut vivante, ouverte à tous et au service de tous. N'est-il pas bon, de temps en temps, d'aller vers les autres plutôt qu'attendre d'eux qu'ils viennent à nous ?

Sous le chapiteau, éclairé par une multitude d'ampoules de couleur, l'abbé Telle trouva matière à parabole : chaque ampoule c'est chacun d'entre nous. Allumées ensemble c'est notre communauté. Et lorsque l'une s'éteint........

Merci à nos hôtes mais aussi aux services techniques de la ville qui ont installé sono et chaises et à toutes les bonnes volontés qui ont participé à la préparation de cette messe.

 

P.P.

Article publié par PAROISSE ST ROCH • Publié le Dimanche 28 juillet 2019 - 15h04 • 319 visites

keyboard_arrow_up