Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Actualités

Professions de foi à Maroilles

Professions de foi de seize enfants en l'église Saint Humbert de Maroilles

le Dimanche 29 avr 2018

Professions de foi à Maroilles

Une église comble, un brouhaha continue, des embrassades, des adolescents vêtus de blanc. C'était un grand jour, ce 29 avril, dans l'église Saint Humbert de Maroilles : celui de la profession de foi de seize jeunes de la paroisse Saint Roch en Mormal.

 

Avant que ne commence l'office, Hélène demanda le silence, relayée un peu plus tard par le célébrant, l'abbé Daniel Nonque qui parmi ses recommandations eut ces paroles : «  le portable in the pocket » !

C'est en procession, derrière le prêtre et les servants d'autel, que les enfants s'avancèrent en procession du fond de l'église, chacun portant un cierge allumé, entourés par leur parrain et marraine. Tour à tour ils se signèrent avec l'eau bénite des fonts baptismaux puis gagnèrent leur place, le dos tournés à l'assemblée.

Dominique prononça le mot d'accueil, exprima les remerciements de la communauté paroissiale aux personnes «  qui ont aidé ces jeunes à trouver le chemin de Jésus » et exprima l'espoir que la profession de foi ne soit pas une fin en soi, invitant ces pré-ados à rejoindre l'aumônerie pour l'étape de la Confirmation.

Avec Pierre Thelliez aux grandes orgues et la chorale paroissiale la messe fut vécue dans la prière, le recueillement et l'enthousiaste qu'on peut avoir à 11 ans.

Par trois ou quatre, les communiants intervinrent lors de la préparation pénitentielle, de la lecture du psaume, de la profession de foi, de la prière universelle ou encore de la lecture des actions de grâce.

Ce fut un beau symbole d'unité que celui des enfants invités à rejoindre le choeur au moment du Notre Père, suivi peu après de la communion.

La fin de l'office permit aux communiants de « gestuer » un chant entraînant, face à l'assemblée, sous la direction bon enfant de Brigitte.

La traditionnelle photo de groupe sur le parvis de l'église permit à qui le souhaitait de garder un souvenir de ce grand moment dans la vie d'un chrétien qu'est la profession de foi.

 

Pierre Péchiné

Article publié par PAROISSE ST ROCH • Publié Dimanche 29 avril 2018 - 20h09 • 213 visites

Haut de page