"Je suis l'Immaculée Conception"

Célébration d'une messe à la chapelle Notre-Dame de Lourde à Landrecies dans le cadre de la route mariale.

 

 

Le jeudi 27 mai, Mme Monique Van Moerbeke attendait l'abbé Jean et les paroissiens pour une messe qui devait être célèbrée sur l'espace réservé à cet usage, attenant à la chapelle Notre Dame de Lourdes, chasse des Mauviards à Landrecies.

 

Mme Van Moerbeke a accueilli la petite assemblée en l'invitant à écouter une conférence qu'elle avait préparée sur le thème pastoral choisi à Lourdes pour les pélerinages : l'Immaculée Conception.

Ce qui signifie, a-t-elle précisé, que la Vierge Marie a été conçue sans le péché originel. L'auditoire apprend que si on ne se pose plus la question de nos jours, il n'en a pas toujours été ainsi.

Les premiers Pères de l'Eglise ont émis des opinions contraires. Il ne croyaient pas la Mère de Jésus indemne de toute souillure ni exemptée d'avoir commis des péchés.

Les siècles ont passé jusqu'à l'année 1830 où, dans une chapelle de la rue du Bac à Paris, Catherine Labouré a trois entretiens avec la Vierge Marie laquelle lui demande de faire frapper une médaille avec cette phrase : « Vierge Marie conçue sans péché priez pour nous qui avons reçours à vous. »

Le 25 mars 1858 à la grotte de Massabielle à Lourdes, la Vierge apparaît à Bernadette Soubirous et lui dit : « Je suis l'Immaculée Conception. »

Le 8 décembre 1854, le pape Pie IX promulgue le dogme de l'Immaculée Conception sous le titre « Ineffabilis Deux ». Désormais les théologiens sont unanimes à qualifier la Mère de Jésus de Rédemptrice et de Médiatrice car elle intercède dés lors en faveur des Hommes.

Après cet accueil enrichissant la messe a été célébrée dans des conditions idéales, au cœur des prés et étangs, sous un soleil généreux.

En fin de célébration l'assemblée lut la prière à Marie remise à chacun.

Ce fut un agréable moment de ressourcement qui s'acheva comme il avait commencé, par un chant à Marie.

Merci à Mme Van Moerbeke pour cet accueil particulièrement soigné, à l'abbé Jean qui officia, à la commune pour la fourniture des chaises.

 

JFD

 

Article publié par PAROISSE ST ROCH • Publié le Vendredi 28 mai 2021 - 15h10 • 136 visites

keyboard_arrow_up