Il est né le divin Enfant

Crèche vivante à Maroilles

Le 24 décembre, soirée incontournable à Maroilles, dans l'église du village, pour accueillir les jeunes acteurs de la crèche vivante : bergers, ramoneurs, rois mages et plus original, Russes, Ecossais, Mexicains, Chinois...auprès desquels s'affairent les mamans. Car il faut, bien sûr, que les tenues soient parfaites pour traverser l'église, en procession, jusqu'au choeur tandis que les choristes, du haut de la tribune, entonnent des chants traditionnels, soutenus par les grandes orgues.

D'où viennent ces enfants ? En majeure partie de Maroilles, mais il y en a aussi des villages environnants, et même de La Groise !

Cette année le rôle de l'Enfant Jésus a été confié à la petite Constance Defroidmont qu'entourent Marie (Anne-Héloïse Caffiaux) et Joseph (Loevig Dubois), de grands adolescents de 17 ans.

Aprés la veillée au cours de laquelle fut contée la nativité, la messe fut célèbrée par l'abbé Jean-Marie Telle, en présence du diacre Didier Carlier. L'abbé rappela que si Noël est une fête qui commémore la venue du Sauveur, elle ne l'est pas pour tous : nombre de femmes et d'hommes vivent dans la rue, d'autres, frappés par la maladie ou le handicap souffrent dans leur corps et dans leur cœur. Ayons une pensée pour eux.

Rendez-vous est donné l'an prochain à toutes les bonnes volontés pour que la crèche vivante 2020 soit encore plus réussie que celle de cette année.

JFD

Article publié par PAROISSE ST ROCH • Publié le Jeudi 26 décembre 2019 • 307 visites

keyboard_arrow_up