Messe de l'Epiphanie

Célébration de la messe de l'Epiphanie à Landrecies

 

 

Cette fête rappelle la recherche entreprise, il y a plus de 2000 ans, par trois mages qui s'étaient mis en quête de suivre une étoile particulièrement brillante qui devait les conduire dans une crèche à Bethléem où venait de naître l'Enfant-Jésus.

Le dimanche 6 janvier, l'abbé Jean-Marie Telle célébra, en ce jour de fête, la messe à Landrecies. Une fête, que nous vivons en communion avec les communautés chrétiennes du continent africain présentes dans notre pays.

Aussi, c'est en procession, que trois enfants, représentant les rois Melchior, Gaspard et Balthazar, s'avancèrent derrière les servants d'autel, portant l'or, la myrrhe et l'encens qu'ils déposèrent au pied de l'autel. Ils précédaient Célestine Girard, native du Burkina Faso qui, pour la circonstance, avait revêtu la tenue traditionnelle de son pays. Elle avait en mains le globe terrestre, signifiant que le fils de notre Dieu s'est incarné pour tous les hommes.

Selon le récit qu’en fait l’apôtre Saint Mathieu dans l'Evangile du 6 janvier (2, 1-12) ces mages furent guidés vers Bethléem, jusqu’à Marie et Joseph, par une étoile mystérieuse ( ...et voici que l'étoile qu'ils avaient vue à l'orient les précédait jusqu'à ce qu'elle vienne s'arrêter au dessus de l'endroit où se trouvait l'Enfant...) Et offrirent les présents que chacun rapportait de sa contrée lointaine : de l’or qui symbolise la richesse terrestre, de la myrrhe (résine entrant dans la composition d’une huile sainte) et de l’encens dont la fumée, dégagée par sa combustion, sert à honorer Dieu (...ils se prosternèrent devant Lui. Ils ouvrirent leurs coffrets et lui offrirent leurs présents...)

L'abbé nous rappela que l'on raconte que les trois rois auraient été de races différentes : blanche, noire et jaune pour bien marquer l’universalité du message évangélique.

Contrairement à ce qui se pratique habituellement le dimanche où l'on fête l'Epiphanie il n'y eut pas de partage de galette à l'issue de la célébration. La messe des familles ayant lieu la semaine prochaine au Favril, le samedi 12 janvier, ce sera à cette occasion que les paroissiens pourront y participer.

JFD


 


 

Article publié par PAROISSE ST ROCH • Publié le Lundi 07 janvier 2019 - 15h35 • 224 visites

keyboard_arrow_up