Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Actualités

Au coeur du bocage

Messe mariale à la chapelle Notre-Dame de Lourdes à Landrecies concélébrée par les abbés L. Mahantana et Gendron.

Depuis le Vendredi 26 mai 2017

Au cœur du bocage

 

 

Je suis une modeste chapelle de brique et de pierre bleue et me dresse dans la campagne landrecienne, entourée de haies et de pâturages, chasse des Mauviards aux Etoquies.

Je suis une vieille dame bien que certains disent que je ne parais pas mon âge !

Et pourtant...

 

Dans une modeste demeure paysanne, en cette année 1873, Eugénie Evrard-Guenin, devient veuve à l'âge de 33 ans, seule pour élever cinq enfants de 7 à 15 ans.

La vie n'est pas facile et se complique encore un peu plus lorsque l'avant-dernière, Adolphine, 9 ans, tombe gravement malade. Devant l'incapacité du corps médical à juguler le mal, Eugénie, la maman, décide de l'emmener à Lourdes pour demander à la Vierge, sa guérison et promet d'ériger une chapelle.

Malheureusement, le miracle tant attendu n'a pas lieu et Adolphine décède en 1884, la veille de ses vingt ans.

Cependant, portée par une foi profonde, Eugénie, trois ans plus tard, fait construire une chapelle en l'honneur de Notre Dame de Lourdes, à proximité d'une source, qu'elle fait entourer de marronniers ramenés de Lourdes. Le petit bâtiment abrite une reproduction de la grotte où Marie apparut à Bernadette en 1858.

Les années ont passé et en 1987, la chapelle est restaurée et l'on fêta dignement la centenaire !

Si la chapelle est un lieu de prière, de promenade, c'est aussi celui d'un pèlerinage annuel, le dernier vendredi du mois de mai. A l'occasion de la route mariale, une messe y est régulièrement célébrée.

A cette occasion, Mme Monique Van Moerbeke, la dernière arrière petite-fille d'Eugénie Evrard, ne manque jamais de rappeler le thème pastoral annuel de Lourdes qui doit servir aux pèlerins durant toute leur vie.

En 2017 c'est le Magnificat qui a été choisi, « le plus beau chant d'action de grâce qui puisse être donné à Marie à qui nous demandons....un renouveau chrétien dans la société actuelle, pour qu'elle ne soit pas indifférente à toutes les misères humaines. »

En ce 26 mai, la chapelle Notre-Dame de Lourdes a accueilli plus de cinquante paroissiens venus assister à la messe concélébrée par les abbés Mahantana et Gendron.

Avant que ne débute la messe Mme Monique Van Moerbeke fit l'historique de la chapelle tel que relaté ci-dessus.

Au cours de son homélie, l'abbé Gendron parla longuement de la Vierge Marie, celle à qui nous pouvons tout confier, qui ne nous abandonne jamais, dit-il. Il rappela les apparitions de Lourdes, de Fatima notamment, à des enfants illettrés issus de milieux très modestes, les visions de Marthe Robin. Missionnaire à Marrakech, le prêtre apprit à l'auditoire combien les musulmans sont attachés au culte de la Vierge Marie citée plus de fois dans le Coran que ne l'est le prophète Mahomet !

 

François et Dominique, de la communauté Ephata, accompagnèrent les chants au piano ou par la voix, du début à la fin de l'office qui s'acheva par deux hymnes à la Vierge.

 

En cette belle après-midi, ce fut aussi l'occasion de marquer les 130 ans de la chapelle autour du verre de l'amitié si aimablement offert par la propriétaire des lieux et de se souvenir de Denise Colache, cousine de M. Van Moerbeke, qui nous quitta en octobre 2016.

 

M.V.T -P.P.

Article publié par PAROISSE ST ROCH • Publié Vendredi 26 mai 2017 - 22h22 • 191 visites

Haut de page